top of page

La "Success Story" TONIC dans le ELLE Magazine



En pleine tournée entre 2 boutiques, Dany Dufaux, fondateur de La Boutique TONIC reçoit un coup de téléphone. C'est ELLE au bout du fil ! C'est le réputé magazine de mode, pour lui faire une proposition...


Pressé par le temps, Dany décline.


Au petit soin pour chacune de ses boutiques, l'une d'entres elles requiert sa présence. Il n'est, de plus, pas vraiment convaincu par l'impact publicitaire des magazines. La Boutique TONIC s'est au fil des années essentiellement faite connaitre grâce aux réseaux sociaux. Il y a donc peu de chance que la proposition de mise en lumière de sa marque via un magazine papier l'intéresse, aussi prestigieux soit-il.


Par correction, il écoute néanmoins la proposition.


Cela fait désormais plus de 10 années que La Boutique TONIC existe. Sa popularité grandissante a éveillé l'intérêt du célèbre magazine mode au point de souhaiter retracer la"Success Story" de la marque de robes de cérémonie belge dans leur prochaine édition.


C'est une interview du directeur de la marque belge que le magazine souhaite réaliser.


Dany serait ainsi invité à Paris, afin de visiter les bureaux, découvrir l'envers du décor du magazine ELLE et témoigner de son parcours personnel ainsi que de celui de sa brillante marque de robes de cocktail.


Avec courtoisie, Dany remercie son interlocuteur mais décline à nouveau.


Son agenda est plein, comme souvent. Il ne peut consacrer une journée entière à cette interview dans leurs locaux parisiens.


De plus, Dany ne souhaite pas que la lumière soit portée sur lui. Il préfère rester discret, dans l'ombre et consacrer son énergie au développement de sa marque.


Après mûres réflexions, et sous les précieux conseils de son épouse, Dany propose plutôt une page publicitaire qui mettrait exclusivement sa marque de robes de bal en avant.


Marie-Pierre a en effet grandement contribué à l'envol de La Boutique TONIC via les réseaux sociaux.


Et en tant que lectrice régulière du magazine ELLE, elle considère leur intérêt comme une forme de reconnaissance bienvenue.


Si d'aventure vous êtes passé(e) à coté de l'édition, la voici :





141 vues

ความคิดเห็น


bottom of page